Le Togo se réapproprie son domaine maritime

Publié le par lanouvellemarche

Le Togo se réapproprie son domaine maritime

ancé en septembre 2014, le Haut Conseil pour la Mer (HCM) tient sa deuxième réunion vendredi à Lomé en présence du chef de l’Etat et du Premier ministre.

Cet organe a pour mission de mettre en place un dispositif étoffé permettant de mieux organiser et de mieux coordonner les services qui ont compétence sur le domaine maritime togolais et de répondre aux évolutions en matière sécuritaire, environnemental et économique.

Via l’Organisme national chargé de l’action de l’Etat en mer (l’ONAEM), il a pour tâche de définir avec précision les frontières maritimes du pays, d’améliorer le contrôle des navires et des embarcations, de lutter contre la pollution et l’érosion côtière, de promouvoir la pêche.

Le HCM doit aussi réfléchir aux moyens de combattre la piraterie, un phénomène qui prend de l’ampleur dans le Golfe de Guinée.

Récemment, le gouvernement a adopté une série de projets de loi destiné à renforcer sa souveraineté sur son espace maritime afin d’assurer la sécurité et de promouvoir l’économie.

Le Togo s’est ainsi doté récemment d’une commission nationale des frontières maritimes (CNFM) dont l’objectif est de rendre plus efficaces les différents travaux devant conduire aux négociations pour une délimitation conventionnelle et consensuelle des frontière maritimes et le dépôt du dossier relatif à l’extension du plateau continental jusqu’à 200 miles marins et son extension jusqu’à 350 miles marins.

Un texte relatif à la délimitation des frontières maritimes et à la création d’une zone économique exclusive (ZEE) sera prochainement soumis aux députés.

De fréquents litiges d’origine économique opposent les Etats sur la délimitation de leur ZEE dans laquelle il ne peuvent, de surcroît, y interdire ni le passage ni le stationnement des navires.http://http://www.republicoftogo.com/Toutes-les-rubriques/Politique/Le-Togo-se-reapproprie-son-domaine-maritime

Commenter cet article