APPUI BUDGETAIRE DE 15,5 MILLIONS D'EUROS AU TOGO : Les fruits de la transparence dans la gouvernance

Publié le par lanouvellemarche

Le Togo, une fois encore vient de bénéficier d’un appui budgétaire de l’Union Européenne, ceci grâce à la gestion rigoureuse et transparente imprimée par le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé et son gouvernement et particulièrement le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, aux finances publiques. En effet, l’Union européenne a notifié en décembre dernier aux autorités togolaises le décaissement d'une aide budgétaire de 15,5 millions d'euros, à la suite d'analyse des progrès dans la gestion des finances publiques.

C'est également la conséquence de l'engagement aux réformes souscrit par les autorités du pays qui s'est traduit par la conclusion d'un accord sur un programme avec le FMI. La cérémonie de signature s’est déroulée lundi 30 janvier 2017 à Lomé. L’appui budgétaire est une modalité de soutien des réformes économiques et sociales par le décaissement de fonds aux budgets nationaux tout en s'alignant sur les politiques et priorités des pays bénéficiaires.

Le décaissement est fait sur la base de la réussite des performances dans des objectifs identifiés conjointement avec le gouvernement des pays hôtes. La stabilité macroéconomique, les avancées dans la réforme des finances publiques, le financement de la politique de développement du pays et la transparence budgétaire, sont entre autres, les critères d'éligibilité à l'appui budgétaire.

Ce programme a pour objectif d'appuyer le gouvernement dans sa politique de réduction de la pauvreté et de la promotion d'une croissance économique inclusive et stable ainsi que sa volonté de consolidation de la gouvernance économique et démocratique. 'La décision de décaissement atteste l'engagement de l'Union européenne pour la bonne gouvernance, le redressement économique et le progrès social inclusif au Togo. Elle est aussi un signe de confiance appuyant la volonté des autorités en faveur des réformes macroéconomiques en cours, a indiqué Nicolas Berlanga Martinez, l’ambassadeur, de l'UE au Togo.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, a rappelé que l'appui budgétaire était la modalité d’acheminement de l'aide communautaire la plus appréciée dans les Etats de l’Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP).

'La flexibilité de l’utilisation de ces ressources, qui cadre bien avec les principes de la Déclaration de Paris et du Plan d’Action d’Accra sur l’efficacité de l’aide au développement, permet de faire face, plus rapidement, aux besoins urgents des populations notamment dans les secteurs sociaux', a-t-il déclaré.

Les fonds accordés seront transférés sur un compte du Trésor public à la BCEAO et seront fongibles avec les autres recettes. Ils iront au financement du budget de l'Etat adopté par l'Assemblée nationale. Depuis la reprise de l'aide entre l'UE et le Togo, ce programme est le 3e programme d'appui budgétaire pluriannuel (2009/2011, 2012/2015, 2016/2018). Il reflète la continuité de l'engagement de l'UE en appui aux efforts pour un développement économique et social inclusif et démocratique du Togo et pour la consolidation d'une administration et d'institutions fortes.

Republicoftogo.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article