SOCIETE AEROPORTUAIRE DE LOME TOKOIN : Malick Natchaba pour relever les grands les défis

Publié le par lanouvellemarche

Malick Natchaba, conseiller juridique du président Faure Gnassingbé, a été nommé depuis le 11 mai 2016 directeur général de la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT). Il remplace à ce poste Akrima Kogoe en fonction depuis près de 20 ans. Natchaba prend ainsi les commandes d’une société qui a changé de dimension avec l’inauguration d’un nouveau terminal et s’attèle depuis sa nomination à relever les grands défis du moment.

L’aéroport international de Lomé joue désormais dans la cour des grands avec des équipements ultra-moderne, des capacités d’accueil importantes (2,5 millions de passagers/an) et l’arrivée de nouvelles compagnies. La SALT doit se réinventer, gérer au mieux les nouvelles installations et accroitre significativement le chiffre d’affaires. La SALT a changé de dimension avec l’inauguration récemment d’un nouveau terminal. La plateforme aéroportuaire joue désormais dans la cour des grands avec des équipements ultra-moderne, des capacités d’accueil importantes (2,5 millions de passagers/an) et l’arrivée de nouvelles compagnies. La SALT doit se réinventer, gérer au mieux les nouvelles installations et accroitre significativement le chiffre d’affaires. Celui qui gère l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma (AIEG) œuvre à l’arrivée de nouvelles compagnies. C’est à ce titre que le 03 février 2017, s’est tenu sur la plateforme aéroportuaire, un atelier technique d’évaluation du rapport provisoire de l’audit environnemental et social de AIGE en présence des Directeurs Généraux de la SALT, de l’ANGE et des spécialistes en matière de gestion environnementale.

Malick Natchaba s’active également pour rendre la plate-forme aéroportuaire togolaise plus compétitive, en termes de services mais aussi par rapport aux différentes taxes qui y sont prélevées, impactant sur le coût des billets d’avion à destination de Lomé.

La SALT en quelques mots

La SALT est, depuis 1986, responsable de la gestion, de l’exploitation et du développement de l’aéroport de Lomé. C’est une Société d’Economie Mixte à caractère industriel et commercial, dotée de la personnalité civile et de l’autonomie financière. Elle est créée et organisée par le décret N°86-85/PR du 20 mai 1986; ses activités ont démarré effectivement en janvier 1987. Son capital est de 500 000 000 F CFA et réparti entre l’Etat Togolais (65%) et la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Togo (35 %). La SALT est chargée de la gestion des installations de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma de Lomé. Suivant le Décret N°89/PR du 20 juin 1989 portant concession de l’Aéroport International de Lomé, la SALT doit “assurer l’établissement, l’entretien, le renouvellement et le développement des ouvrages, terrains, bâtiments, installations, matériels et services nécessaires au fonctionnement de l’aéroport et aux activités qui s’y rattachent, à l’exception de la circulation aérienne confiée à l’ASECNA”.

Malik Natchaba, un Enarque à la tête de la Salt

Jeune, formé en France, Kanka Malik Natchaba est depuis le 11 mai 2016 le premier responsable du Conseil d’Administration de la SALT (Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin), en charge de la gestion des aéroports du Togo. En prenant fonction le 18 mai 2016, fils de Fambaré Natchaba, ancien Président de l’Assemblée nationale, il a laissé entendre que «ce poste est un grand défi professionnel pour lui, et qui plus est, au service du développement économique du Togo». Avant son actuel poste au sommet de la SALT, M. Natchaba occupait depuis février 2014 la fonction de Conseiller du Président de la République togolaise, sur diverses problématiques liées aux politiques publiques. C’est dans l’Hexagone que ce jeune Directeur réputé discret a été formé, en poursuivant ses études supérieures. Il est ainsi diplômé en «Finances Publiques» de la Faculté de droit d`Aix-en-Provence (où il a décroché un Master en Finances publiques et fiscalité), a été admis au concours de l`ENA en 2003, Promotion «Romain Gary». Parmi les Enarques, il fera un séjour de deux ans (en option Cycle international long). De caractère discret, amoureux de football et amateur de jeux de go, NATCHABA est diplômé du cycle international long (2003-2005) en Mastère en Management Publique de l’Ecole Nationale Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Paris/Strasbourg, promotion Romain GARY. Il a ensuite intégré la branche «Secteur public» du Cabinet de conseil en management, «Capgemini Consulting» où pendant 4 ans, il a géré les projets de transformation, essentiellement dans le secteur public. Il était par la même occasion rattaché à la branche "Secteur Gouvernement". «Une expérience dense et très formatrice», selon son propre témoignage. Derrière cette première grande expérience au «Capgemini consulting», Malik NATCHABA a été recruté à la «Direction Générale de Pôle emploi» où il a eu en charge plusieurs chantiers stratégiques d`optimisation des ressources, mais surtout de conduite du changement.

Commenter cet article