FONDS NATIONAL DE FINANCE INCLUSIVE (FNFI) AU TOGO : Le bébé de Victoire Dogbé continue de faire des heureux

Publié le par LA NOUVELLE MARCHE

En vue de s’enquérir de l’état d’avancement de la mise en œuvre des différents projets et programmes du ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes du Togo, madame Victoire Tomegah-Dogbé a effectué il y a une semaine tournée dans le pays. Elle était accompagnée dans ce périple par les responsables de structures sous tutelle de son ministère.

 Partout où la ministre et sa délégation sont passées, elles se sont entretenues avec les jeunes entrepreneurs qui ont bénéficié des appuis mis en place par l’Etat togolais pour les accompagner techniquement et leur faciliter l’accès au financement. L’accent a été particulièrement mis sur le Fonds National de Finance inclusive (Fnfi). Du constat général sur le terrain, il se dégage une satisfaction aussi bien au niveau des bénéficiaires que chez la ministre Victoire Tomégah-Dogbé. En effet, elle s’est dite satisfaite de ce que font ces jeunes.

 “Ce sont des jeunes très engagés, motivés, déterminés et qui ont envie de faire les choses autrement. Et ce qui me plaît davantage chez eux, c’est qu’ils remboursent bien leurs crédits “, s’était-elle réjouie avant d’ajouter que “Le constat aujourd’hui est que les populations se sont appropriées massivement le Fnfi et chacune d’elles se mobilisent pour faire de ce fonds un succès dans sa localité”. Il faut dire que le Fnfi a pour objectif de développer au profit du secteur de la finance inclusive, des interventions spécifiques destinées à promouvoir dans la durée, la mise en place au niveau des partenaires financiers de proximité, des approches novatrices et des produits pertinents et fortement adaptés, répondant aux besoins pratiques en services financiers des personnes pauvres ou à revenus intermédiaires.

 Déjà, ils sont des centaines de jeunes entrepreneurs togolais à bénéficier  de ces appuis étatiques. La vision du Fonds National de Finance Inclusive est solidement intégré dans le paysage financier et reconnu au plan national et international comme l’institution par excellence de la promotion de la finance accessible à tous, surtout pour les plus pauvres, à travers de solides Prestataires de Services Financiers diversifiés et pérennes.
A l’horizon 2018 le Fnfi contribuera à toucher plus de deux millions de togolais à revenus faibles selon les prévisions établies. Déjà en 2014, 300.000 personnes ont été impactées alors que ce nombre est passé à 330.000 en 2015. Ce chiffre est porté à 380.000 et cette année 2017, 450.000 jeunes entrepreneurs bénéficieront de ce programme novateur. L’artisan principal de ce programme est la ministre Victoire Tomégah-Dogbé sous l’inspiration éclairée du président togolais Faure Gnassingbé.

Et les trois piliers de la stratégie d’intervention sur lesquels se base le Fnfi sont : la promotion d’une offre de finance inclusive et de produits innovants et adaptés à travers des appuis institutionnels aux prestataires de services financiers ; la mise à disposition de lignes de crédit à des conditions bonifiées, permettant l’offre de produits aux bénéficiaires à des couts raisonnables, tout en préservant la rentabilité et la pérennité des institutions financières et enfin la mise en place de mécanismes de sécurité au profit des PSF pour le financement des secteurs risqués (agriculture, premiers projets des jeunes) et de fonds de facilitation pour le refinancement des IMF auprès des banques. Toute chose qui permet de réduire un tant soit peu le taux de chômage au niveau de la couche juvénile togolaise.

Marie Bel AKPOLOE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article