MAIRIE D’ABOMEY-CALAVI :Georges Bada et son conseil communal en action

Publié le par LA NOUVELLE MARCHE

Après son périple qui l’a conduit dans plusieurs arrondissements de la commune d’Abomey-Calavi, le conseil communal avec à sa tête le maire Georges Bada est entré de plein pied en action. Ceci pour le bonheur des populations de cette commune du Bénin.

Elus à la tête de l’une des plus grandes communes du Bénin en termes de populations, Georges Bada et son conseil communal ont eu, d’abord à faire l’état des lieux de ce qu’ils sont venus trouvés et puis ont planifié les actions à mener. Une fois cette première étape achevée, cap a été mis sur les actions concrètes devant impacter le vécu quotidien des populations.

C’est ainsi qu’une tournée avait été organisée il y a quelques semaines pour évaluer de visu la situation sur le terrain et poser des premières pierres pour l’érection de divers bâtiments sociocommunautaires. Parallèlement le processus pour l’attribution des marchés d’assainissement de la commune était en cours. En effet, depuis quelques semaines, les habitants de Calavi ont eu l’agréable surprise de voir que les ouvrages d’assainissement construits dans le cadre du Projet d'urgence de gestion environnementale en milieu urbain (Pugemu) ont été assainis. Des caniveaux qui permettent l’évacuation des eaux de ruissellement sont curés en cette veille de saison pluvieuse.

Toute-chose qui a plu aux populations qui se demandaient à quelle sauce, elles allaient être mangées si ces travaux d’assainissement n’étaient pas réalisés alors même qu’on entrait dans la grande saison de pluie. Aujourd’hui, presque tous les ouvrages d’assainissement sont nettoyés pendant qu’au même moment d’autres actions sont menées dans différents arrondissements et quartiers. Mieux, des bonnes dames sont recrutées pour le balayage périodique des voies bitumées et pavées. C’est dire que les conseillers de la commune d’Abomey-Calavi avec à leur tête le maire Georges Bada et son adjoint Victor Adimi, prennent la mesure de la situation et elles comptent jouer leur partition pour le bonheur de leurs administrés.

Marie-Bel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article