OFFICE TOGOLAIS DES RECETTES : Les grandes ambitions de Kodzo Adédzé

Publié le par LA NOUVELLE MARCHE

Nommé Commissaire général par intérim de l’Office Togolais des Recettes (Otr), Kodzo Adédzé qui était précédemment commissaire des douanes et droits indirects, poste qu’il cumule avec ses nouvelles charges, n’a pas fait un round d’observation pour se mettre à la tâche. Connaissant bien la maison, il connait les défis à relever et les goulots d’étranglement auxquels la régie financière est confrontée au Togo. C’est pour cette raison qu’au lendemain de sa nomination, il met ses compétences au service de cette institution.

 Au nombre des initiatives entrant dans la résolution des problèmes liés à la mobilisation des ressources financières figure l’organisation récente à Lomé de la 12e assemblée générale du Forum des administrations fiscales ouest-africaines (FAFOA). Il a été question que les administrations fiscales des pays membres de la Cédéao examinent les moyens de rendre la collecte plus efficace. C’est évidemment l’ambition de tout service des impôts qui se respecte. Au cours de cette rencontre de haut niveau, il a été question de la mutualisation de certains moyens et le partage d’expériences.

Au Togo, l’Office togolais des recettes (Otr) issu de la fusion de la douane et des impôts a d’ores et déjà introduit des innovations comme une meilleure formation des agents du fisc, une stratégie de recouvrement plus performante et des campagnes d’information en direction des contribuables. Et comme ambition affichée par Kodzo Adédzé ; dépasser les objectifs de recettes réalisés en 2016 tout en ne frappant pas trop fort les entreprises et les particuliers sujets à l’impôt pour ne pas affecter l’activité économique car pour lui la collecte de l’impôt doit se faire avec doigté.

On se rappelle lors de la visite d’une délégation de l’administration douanière du Niger avec à sa tête le Directeur Général des douanes au Togo le 27 mars 2017, le Commissaire Général, Kodzo ADEDZE parlait de l’interconnexion des systèmes informatiques des différentes administrations douanières, qui répond aux recommandations de l’OMD, Organisation Mondiale des Douanes, sur la nécessaire coopération et renforcement des liens douanes-douanes, pour une meilleure sécurisation des recettes au sein des administrations douanières.  C’est dire que les objectifs de Kodzo Adédzé cadre bien avec ceux du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé qui veut mobiliser plus de ressources pour faire face aux défis sociaux des populations togolaises et par la même occasion continuer avec la politique des travaux entamée il y a quelques années.

Marie Bel AKPOLOE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article