Démonstration de force dans les rues de Lomé : Le peuple togolais réaffirme son soutien à la politique de Faure Gnassingbé

Publié le par LA NOUVELLE MARCHE

En vue de réaffirmer son soutien aux actions du chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé le peuple togolais est descendu hier dans les rues de Lomé, la capitale togolaise. Ceci en réaction à la marche du Parti National Panafricain (PNP) qui a été organisée il y a quelques jours. Cette marche républicaine avait pour objectif de  soutenir les réformes entreprises par le président togolais Faure Gnassingbé.

 Venus de tous les coins de la capitale et ses environs des dizaines de milliers de sympathisants et de militants du parti Union pour la République (UNIR), parti de la majorité présidentielle ont marché pour appeler à la poursuite des réformes politiques dans la paix. Vêtus de t-shirts blancs et bleus aux couleurs du parti, les manifestants ont achevé leur marche à la plage de Lomé.

 Une véritable démonstration de force observée hier dans les artères de cette ville pour dire non à la violence et aux assoiffés du pouvoir. S’exprimant au cours de cette manifestation Georges Aïdam, le premier vice-président d’UNIR a déclaré que « Nous tenons à réaffirmer les valeurs de dialogue, de fraternité, de paix, d’union et de cohésion nationale. Elles constituent les fondements de notre parti pour bâtir une société prospère », Il a dénoncé tous les actes de violence et d’intolérance au risque de faire replonger le Togo dans les années 90.

 Pour la formation majoritaire, pas question de stopper le processus de réformes, mais il ne peut se faire que dans l’apaisement. « UNIR veut aussi des réformes, mais pas des réformes dans la violence », à indiqué pour sa part Guy Lorenzo, le ministre de la Communication du Togo. Dans une déclaration lue à l'issue de la manifestation, la direction d'UNIR a souligné que « de nombreux défis demeurent et du chemin reste à parcourir afin de répondre pleinement aux attentes légitimes de nos concitoyens.

C’est dans cette logique que le président de la République a mis l’accent sur les réformes structurelles et placé son mandat actuel sous le signe du social ». La grande mobilisation observée hier qui s’apparente à une démonstration de force dans les artères de la ville de Lomé prouve une fois encore que la majorité des Togolais non seulement soutient la politique imprimée par le président Togolais Faure Gnassingbé pour l’émergence de ce pays mais aussi veut vivre dans la paix et la concorde nationale.

Eros NOUWOKPO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article