ELEVE AU GRADE DE MAITRE CONFERENCIER A L'UNIVERSITE KWAME NKRUMAH :DrTchidimè, une valeur béninoise sans frontières

Publié le par LA NOUVELLE MARCHE

En reconnaissance de ses connaissances, ses travaux en vue de l’amélioration de qualité de santé des populations, le bien-être des populations, le docteur tradithérapeute, Raphaël Yao Tchidimè, Président Directeur Général du Laboratoire Génération Bien-Etre (Gbe) et promoteur du produit miracle Vita-Iron a vu ses mérites en santé reconnus et salués à leur justes valeurs par le corps professoral de la santé du Ghana.

 Il a été élevé au rang de maître conférencier du corps professoral de la santé du Ghana le vendredi 28 juillet 2017. C’est à l'Université Kwame Nkrumah de Koumassi que s’est déroulée la cérémonie de remise de grade et port de toge. Avec cette reconnaissance, une admission dans le corps professoral de la santé de cette université, le Dr Raphael Tchidimè enseignera désormais la phytothérapie aux étudiants de la Volta Région section Ewe.

Pour ceux qui connaissent ce que ce docteur apporte dans le traitement de beaucoup de maladies, le corps professoral de la santé du Ghana ne s’est pas trompé car ces experts en santé savent pouvoir apprendre de lui, et contribuer à ses côtés à faire bouger les lignes en matière de santé, à réussir à changer le subconscient des populations surtout celui des Africains.

Si les gens sont conséquents, ils devraient se demander pourquoi tant d’intérêt pour cet homme. C’est pour simplement parce que le Bénin dispose d’une valeur qu’il ne sait pas valoriser. Or quand vous ignorer ce que vous avez à proximité, c’est l’extérieur qui vous le fait savoir ou cherche à vous l’arracher. Le Ghana comme le Cameroun et le Nigéria où le Dr Tchidimé n’est pas inconnu, montre l’exemple au Bénin attentiste.

En somme, plus qu’une distinction, c’est un véritable couronnement de l’énorme travail qu’abat cet homme atypique depuis des années, qui au-delà des produits de son Laboratoire Génération Bien-être (Gbe) qu’il met à la disposition des populations, se révèle être un grand philanthrope. Et pour cause, il a eu à demander aux Directeurs départementaux de la santé (Dds) de l’Atlantique et du Littoral de mettre à sa disposition des enfants, surtout scolarisés, soufrant de drépanocytose afin qu’il puisse les traiter gratuitement.

Selon lui, ce sont des enfants intelligents dont la malade empêche l’éclosion de leur génie. L’éventail des maladies traitées avec le Vita-Iron et autres produits du Laboratoire Gbe du Dr Tchidimè est très large et il faut l’écouter, le voir agir, traiter, constater les résultats de ses traitements, pour finir par se dire que c’est donc possible.  Aujourd’hui, voir les mérites du Dr Tchidimè reconnus à travers le monde, même Hippocrate ne lésinerait pas à lui tirer chapeau.

 Il ne reste plus qu’on lui reconnaissance la place qui lui revient au pays, afin que les Béninois reconnaissent véritablement avoir une valeur sûre à ne pas négliger. Ce n’est que justice puisque où qu’il aille, où qu’on l’honore, où qu’on le célèbre, c’est toujours la bannière tricolore vert-jaune-rouge qui est mis en avant et valorisé. La balle est donc dans le camp des autorités béninoises.

Akkilou YACOUBOU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article