Crise togolaise : De quoi se mêle Victor Topanou ?

Publié le par LA NOUVELLE MARCHE

Alors que tout le monde s’accorde sur lanécessité d’apaiser les tensions au Togo et d’aller rapidement au dialogue, Victor Topanou qui se définit comme politiste, maître de conférences des Universités et ancien garde des Sceaux du Bénin, jette de l’huile sur un feu qui est en train de s’éteindre. Dans une longue tribune publiée dans la presse, celui-ci revient sur des événements douloureux qui ont émaillé ce pays, que les Togolais dans leur immense majorité essaient d’oublier. En ressassant ce passé douloureux, on se demande le but que poursuit Victor Topanou. En publiant cette longue tribune et en essayant de monter les Togolais, les uns contre les autres, le Béninois Victor Topanou qui aujourd’hui se découvre des origines togolaises veut se trouver un canal d’expression.

Lui qui récemment a déclaré qu’il s’éloignait de la politique dans son pays le Bénin se trouve aujourd’hui des qualités pour faire cette même politique dans un autre pays. Si tant est qu’il est outillé pour se prononcer et opiner sur la crise togolaise, pourquoi ferme-t-il les yeux sur tout ce qui se passe dans son pays le Bénin ? Le fait d’avoir passé une partie de sa vie au Togo, de sortir son petit nom à consonance éwé, Kouassivi, de son chapeau de magicien et d’avoir peut-être des origines togolaises ne lui donne pas le droit et l’occasion de jouer à l’oiseau de mauvais augure.

S’il est vrai que tout le monde reconnait qu’une réelle situation de criseprévaut dans ce pays et qui nécessite qu’on s’y penche, il est aussi vrai que la démarche qui doit être la sienne doit être de prôner l’apaisement à travers un dialogue sincère. Il doit œuvrer pour que desconcessionssoient faites de part et d’autre afin que le peuple togolais soit le seul gagnant. Ce n’est pas parce qu’on a des amis dans le rang des politiques togolais à l’instar de YaoviAgboyibo et Jean Kissi qu’on doit faire l’apologie du pourrissement.

L’ancien ministre de la justice de Boni Yayi,Victor Topanou, doit savoir qu’au tant il est heureux de vivre en paix dans son Calavi natal, les Togolais aussi veulent vivre en paix dans leur pays. Celui qui dit se retirer de la politique alors même que son pays vit une situation qu’on ne saurait qualifier ici, ferait mieux, s’il ne peut pas jouer aux bons offices comme son aîné Albert Tévoedjré,qui a proposé des solutions de sortie de crise, de se garder de verser de l’huile sur le feu à travers ses publications.

 

Si Victor Topanou veut jouer aux opposants, le chef de l’Etat béninois Patrice Talon en a besoin pour une meilleure gestion du pays. Il ne sert à rien de jouer au lâche dans son propre pays et se faire passer pour un homme qui défend les peuples sur d’autres territoires.

Le Béninois Libéré

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article