Décédé le 29 Août dernier : ANTOINE BODJONA INHUME AVEC TOUS LES HONNEURS

Publié le par lanouvellemarche

Feu Antoine Léblaki Bodjona, père de Pascal Bodjona, ministre de l’administration territoriale, qui a tiré sa révérence le 29 Aout 2011, a été inhumé le samedi 17 septembre dernier dans son village natal Kouméa, dans la préfecture de la Kozah. C’était en présence d’une impressionnante foule.

 

En prélude à cette inhumation, déjà le jeudi 15 septembre, une veillée de prière et de champ a été organisée à Lomé au domicile du ministre Pascal Bodjona. A cette veillée, tout de ce que le Togo connait comme personnalité politique a fait le déplacement. Du président de la Cour constitutionnelle en passant par les membres de l’actuel gouvernement, les anciens premiers ministres sans oublier les anciens ministres, autres chefs de partis, et personnalités politiques, administratives, religieuses et traditionnelles.

 

Une foule d’amis et de curieux a également assisté à cette veillée. On parle de milliers de personnes qui se sont déplacées pour rendre un vibrant hommage à l’illustre disparu, Antoine Bodjona et témoigner leur condoléance à la famille éplorée. Cette veillée de prière et de chant a été dirigée par l’archevêque émérite de Lomé, Mgr Dosseh Anyron. A l’issu de cette cérémonie, le parcours élogieux de l’illustre disparu a été rendu public. Ainsi on sait qu’Antoine Bodjona a été administrateur civil de classe exceptionnelle, ancien chef cir de Kpalimé et Atakpamé et ancien directeur de cabinet et secrétaire général de ministères. Après cette cérémonie c’en est suivie une interminable de salutation où tout le monde tenait à  serrer la main aux membres de la famille éplorée.

 

Le lendemain, c’est-à-dire le vendredi 16 septembre, une chapelle ardente a été organisée dans la maison mortuaire suivie du départ du corps pour Kouméa, le village natal du défunt. Dans la soirée du même jour, une autre veillée de prière et de chant a été organisée dans la maison mortuaire à Kouméa Poudé. En dépit de la forte pluie qui s’était abattue cette soirée sur le canton de Kouméa, on a noté également la présence des personnalités et amis. Pour les avisés, cette pluie symbolisait la paix et une manière de dire que l’âme du défunt a été reçu par le Tout Puissant. Le jour de l’inhumation, le samedi 17 septembre, une messe d’enterrement a été célébrée à l’église catholique Notre Dame de la Paix de Kouméa. Elle a été concélébrée par quinze prêtres.

 

Là aussi de milliers de personnes composées des membres de la famille, d’amis et d’invités ont tenu à rendre un dernier hommage au père du ministre Pascal Akoussoulèlo Bodjona décédé le 29 Aout 2011 à l’âge de 77 ans. C’est aux environs de midi que l’inhumation a été effectuée au caveau familial. Pour boucler la boucle, le dimanche 18 septembre, une messe d’action de grâce pour le repos de l’âme de feu Antoine Bodjona a été célébrée dans la même église. En somme, celui qui a été pendant longtemps une figure de la politique togolaise a été conduite à sa dernière demeure avec tous les honneurs dus à son rang.

 

Rochereau  AVIDOUTE

Publié dans Le Togo comme il va

Commenter cet article